Avez-vous déjà entendu parler du métier de transcripteur? En bref, son travail consiste à lire des documents ou à écouter des enregistrements audio et vidéo puis à les transcrire à l’écrit. Vous avez déjà tenté l’exercice par le passé? La charge de travail vous a paru colossale?

Dans cet article, nous vous présentons en quoi consiste le service de transcription et élucidons les raisons pour lesquelles vous devriez faire affaire avec un professionnel du milieu.

Les tâches principales d’un transcripteur

Sa fonction première est de convertir un contenu audio ou vidéo à l’écrit. Il peut travailler à partir de plusieurs supports comme des cassettes, des CD, des fichiers MP3 ou des vidéos. Il peut aussi travailler à partir de documents écrits, par exemple un livre. La majorité des contenus convertis sont issus de réunions, d’interviews et de conférences.

Certains services de transcription sont offerts dans un domaine particulier. Le plus connu est sans aucun doute la transcription médicale. Cependant, cette dernière demande des compétences et des connaissances précises.

Les types de retranscription

Selon les besoins du client, le pigiste peut offrir quatre formes de transcription :

• La retranscription intégrale ou verbatim
Dans le cas présent, le transcripteur écrit mot pour mot ce qu’il entend dans l’enregistrement. Tous les détails comptent, que ce soient les silences, les rires, les onomatopées, les répétitions, etc. Il note l’intégrale du discours en n’y apportant aucune modification, même en ce qui concerne les fautes de français.

• La retranscription épurée
Ce type de transcription est en quelque sorte la version améliorée de l’intégrale. Le professionnel s’applique à rendre le plus fidèlement possible ce qu’il entend, mais il peut apporter certaines modifications. Il corrige les fautes de français et retire les détails inutiles comme les rires, les onomatopées, etc.

• La retranscription reformulée
Le devoir du pigiste est d’adapter le texte à un style de discours où la troisième personne est utilisée.

• La retranscription synthétisée ou compte-rendu
Cette dernière forme de transcription consiste tout simplement à résumer chronologiquement l’enregistrement en notant seulement les points essentiels.

Les compétences requises pour être transcripteur

Tout d’abord, une personne qui souhaite offrir le service de transcription doit posséder une bonne connaissance des outils techniques. Le transcripteur doit utiliser divers outils informatiques et doit maîtriser les logiciels de reconnaissance vocale. Il doit avoir en sa possession un bon équipement de son ainsi qu’un système de prise en main à distance.

De plus, ce métier nécessite une très bonne connaissance linguistique. Le transcripteur doit bien maîtriser la langue française et les règles grammaticales. Il est important que les textes soient exempts d’erreurs. Pour cette raison, il consacre beaucoup de temps à la relecture de ses transcriptions.

Une bonne culture générale est aussi essentielle pour réaliser ce métier. Les clients œuvrent dans des domaines divers et, pour ce faire, le transcripteur se doit de maîtriser un tant soit peu le sujet ainsi que le champ lexical qui lui est propre.

Finalement, cet emploi demande de la rigueur, de la persévérance, de la concentration et, surtout, beaucoup de patience. Le professionnel doit savoir s’adapter facilement à toutes les situations et doit posséder une énorme capacité d’écoute. Il est aussi très important qu’il respecte la confidentialité des contenus des clients.

Après avoir fait la lumière sur le rôle du transcripteur pigiste, vous croyez avoir besoin de ses services? Excellent! La meilleure façon de trouver rapidement un pigiste est de faire une demande de soumissions sur le site Preneurs PRO. En plus, c’est gratuit!

Vous avez aimé notre article? Partagez-le sur les médias sociaux!